Let's talk

Madrid Election Talk: La plateforme qui donne le droit de vote aux immigrés

20 April 2021

Vous ne pouvez pas voter ? Vous POUVEZ prendre part à la conversation !

Madrid Election Talk a été créé à l’occasion des élections du 4 mai 2021 à Madrid afin d’informer et de responsabiliser les résidents madrilènes qui n’ont pas le droit de vote. En connaissant mieux notre politique locale, nous pouvons parler à nos amis, nos collègues, nos voisins et notre belle-famille et aider à influencer la participation électorale de la gauche et empêcher Ayuso d’être réélue !

Les quartiers du sud de Madrid sont les moins représentés.

Lavapiés, Usera, Carabanchel, Vallecas, Orcasitas et Villaverde ont un pourcentage élevé de résidents immigrés mais aussi des pourcentages parmi les plus bas de personnes ayant le droit de vote. À Lavapiés, le quartier le plus multiculturel d’Espagne, jusqu’à un tiers des résidents possèdent un passeport étranger et, même s’ils sont enregistrés ici et paient leurs impôts, ils n’ont toujours pas le droit de vote aux élections régionales et nationales.

Ne pas avoir le droit de vote réduit au silence la voix de quartiers et de communautés entières.

Ce sont justement ces quartiers et ces communautés que Safia El Aaddam, écrivaine et militante, veut défendre – et elle le fait via Votar es un Privilegio, qu’elle a lancé un mois avant les élections nationales d’avril 2019. Tout a commencé par un message sur ses médias sociaux :

Vous me rendez invisible depuis que je suis née. Mais je crie depuis que j’ai une voix. Et vous ne me ferez jamais taire.

La plateforme, qui se traduit par Voter est un privilège, a été créée à l’origine pour les personnes qui, bien qu’étant nées en Espagne, n’ont pas pu jusqu’à présent obtenir la nationalité espagnole. Safia est l’une d’entre elles ; aujourd’hui adulte, elle ne peut toujours pas voter ici et qualifie à juste titre le système démocratique espagnol de raciste institutionnel.

Ils veulent nous rendre invisibles mais ils n’y parviendront pas. Ces élections, nous allons nous faire entendre.

Depuis qu’elle a lancé “Votar es un Privilegio” il y a deux ans, Safia a ouvert la plateforme à tous ceux qui vivent en Espagne mais ne peuvent pas voter pour une raison quelconque.

Comment cela fonctionne-t-il ?

Les personnes qui ne veulent pas voter (souvent des anarchistes ou des personnes privées de leurs droits politiques en général) peuvent transmettre leur vote à quelqu’un qui aimerait voter mais ne le peut pas. Votar es un Privilegio met ces deux personnes en contact via Instagram. À partir de là, les deux nouveaux contacts peuvent entamer une conversation et expliquer pour qui ils veulent que l’autre vote. Le processus d’inscription prend environ 20 secondes, et vous serez mis en relation avec votre contact dans un délai d’une semaine environ.

Safia affirme sur son site web que cette plateforme a permis à des milliers d’immigrants de voter – ce qui, dans une élection aussi serrée, pourrait bien faire basculer le vote.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

SUBSCRIBE FOR

A FREE COPY OF MY

‘WEEKEND GUIDE FOR LOCALS’

 

SUBSCRIBE TO MY MONTHLY

NO-FRILLS NEWSLETTER!