Let's talk

Madrid Election Talk: Mineurs migrants non-accompagnés

25 April 2021

Tu ne peux pas voter? Tu PEUX faire partie de la conversation!

Premièrement, nous devons cesser d’appeler les enfants migrants non accompagnés menas. Il s’agit d’un acronyme pour menores extranjeros no acompañados (mineurs étrangers non accompagnés) – en d’autres termes, les mineurs qui quittent leur pays et voyagent seuls sans la compagnie d’un adulte.

Au cours des dernières années, le mot menas a été réapproprié par l’extrême droite, qui n’a cessé d’exploiter l’existence des mineurs migrants non accompagnés pour créer une culture de xénophobie autour de l’immigration en général.

Le parti d’extrême droite Vox a lancé sa campagne électorale la plus agressive à ce jour.

Mardi matin, les usagers du métro ont été bombardés par une affiche géante de Vox montrant deux personnes : une femme âgée et un garçon encapuchonné (les journaux espagnols rapportent qu’il s’agit plutôt d’un homme) avec un bandana couvrant son nez et sa bouche. Cette affiche, qui dénonce la prise en charge obligatoire des mineurs migrants non accompagnés, a été retirée des stations de métro et des gares à la suite d’un tollé général. Des questions ont été soulevées quant à la façon dont l’affiche a été autorisée en premier lieu. Malgré le fait que Más Madrid ait signalé l’affiche au ministère public, la propagande raciste de Vox continue à faire parler d’elle.

Mercredi soir, lors d’un débat électoral en direct sur Telemadrid, la candidate de Vox, Rocío Monasterio, a brandi l’affiche devant la caméra. La chaîne de télévision a permis la propagande ouvertement raciste ainsi que les fausses nouvelles qu’elle a proféré et a poursuivi le débat sans en tenir compte.

Nous ne pouvons pas utiliser des enfants comme stratégie politique pour gagner des votes. 

… a expliqué l’organisation antiraciste Ex-Menas Madrid, une plateforme en plein essor qui défend les droits de la plus jeune génération de migrants.

La nationalité la plus courante parmi eux est celle du Maroc, qui représente le 68 %, suivie de la Guinée Conakry (8,4 %), de l’Algérie (5,2 %), du Mali (4,5 %) et de la Côte d’Ivoire (3,5 %). Environ 92 % sont des garçons et seulement 8 % sont des filles. La plupart des mineurs migrants non accompagnés en Espagne arrivent par la mer, un voyage dangereux qui en tue des milliers chaque année. Ils fuient l’abandon institutionnel et le manque de possibilités d’éducation et de travail de leur pays d’origine. Une fois arrivés ici, après avoir survécu de justesse au voyage, ils sont confrontés à une attitude envers eux qu’ils ne connaissaient pas : le racisme, auquel les partis de gauche promettent de s’attaquer.

Réponse de la droite vs. réponse de la gauche:

La gauche veut augmenter le nombre de centres qui favorisent l’inclusion et l’autonomie des mineurs migrants non accompagnés, ainsi que créer davantage d’activités socioculturelles et sportives (élément clé, considèrent-ils, de leur intégration et de l’augmentation de leur chances dans la vie). Il est essentiel que les mineurs étrangers soient pris en charge le plus tôt possible afin qu’à leur 18 ans ils ne passent pas entre les mailles du filet et se retrouvent à la rue – comme c’est le cas pour tant d’entre eux.

Les partis de gauche prévoient aussi d’étendre le droit de vote à tous les résidents pour les élections régionales (telles que celles du 4 mai), en demandant au gouvernement central de modifier la loi organique sur la représentation du peuple (LOREG).

Les partis de droite, quant à eux, veulent fermer les centres d’aide aux mineurs migrants ainsi que les centres culturels islamiques, et réduire aussi le financement des programmes d’aide à l’intégration. Ils ne montrent aucun regret par rapport à leur rhétorique stigmatisante à l’égard des mineurs migrants : au contraire, ils continuent de s’orienter vers des récits racistes et xénophobes qui devraient être bannis depuis bien longtemps.

Pourquoi votons-nous ?

  • Pour augmenter l’aide et le soutien aux mineurs migrants !
  • Pour maintenir l’existence des centres d’aide aux migrants !
  • Pour accorder le droit de vote aux migrants ! 
  • Pour stopper le racisme ! 

#nometiquetes

Translation by Elisabeth Walhain.

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

SUBSCRIBE FOR

A FREE COPY OF MY

‘WEEKEND GUIDE FOR LOCALS’

 

SUBSCRIBE TO MY MONTHLY

NO-FRILLS NEWSLETTER!