Let's talk

Serigne Mbaye: de vendeur de rue à activiste et futur membre du Parlement

29 April 2021

J’ai connu Serigne Mbaye parmi d’autres activistes sur le terrain à Lavapiés, où il était régulièrement en première ligne lors de manifestations avec des discours antiracistes percutants. Sa candidature aux élections du gouvernement régional de Madrid avec Unidas Podemos, où il devrait devenir l’un des premiers députés noirs d’Espagne, n’a donc été une surprise pour personne. 

Je suis originaire de Kayar, un village de pêcheurs pauvre près de Dakar, au Sénégal. Le pays est très dépendant de la pêche et de l’agriculture, mais de grandes flottes internationales, occidentales et asiatiques pêchent dans les mêmes eaux, ce qui oblige de nombreuses personnes à abandonner leur métier et à chercher une autre vie à l’étranger“, explique Serigne. “Je suis venu en Espagne parce que je voulais un meilleur avenir, mais la première chose qui s’est produite à mon arrivée, c’est qu’on m’a placé dans un centre de détention pour migrants.

Serigne a été détenu dans un CIE pendant cinq jours avant d’être libéré et de se rendre à Madrid, où il a commencé à travailler comme “mantero” – vendeur de rue – quelques jours après son arrivée. “C’est très simple de devenir mantero. Vous arrivez et, après quelques jours, vous achetez quelques articles à un grossiste enregistré et vous commencez à les vendre dans la rue à un prix légèrement plus élevé. C’est ce que j’ai fait à mon arrivée“, a-t-il déclaré.

En 2015, le Sindicato de Manteros (syndicat des vendeurs de rue) a été fondé en Espagne avec Serigne comme porte-parole, menant une révolution populaire de la campagne pour les droits des migrants en Espagne

La régularisation [des migrants] est l’affaire du gouvernement central, mais les communautés autonomes et les municipalités doivent également réagir en promouvant des politiques inclusives et sociales – et pas seulement des mesures policières, comme c’est le cas actuellement à Madrid. Les manteros et les sans-papiers sont déjà là, et les criminaliser n’est pas la solution.

Nous ne venons pas ici pour commettre des crimes, nous venons pour travailler. Cela signifie contribuer au développement du pays, ce qui est quelque chose de positif pour l’Espagne.”

La Ley de Extranjería (loi sur l’immigration) exige d’abord que vous soyez ici, sans papiers, depuis trois ans avant que les procédures de régularisation puissent commencer, mais avec l’exigence d’avoir un contrat permanent rend cette condition presque impossible à remplir. Cela signifie un minimum de trois ans sans garantie de revenu, un minimum de trois ans sans accès aux soins de santé et un minimum de trois ans à fuir la police. Cette combinaison dangereuse est ce que beaucoup condamnent comme ayant conduit à la perte de l’ami de Serigne, Mame Mbaye.

“J’ai rencontré Mame sur le bateau”

Serigne et Mame sont tous deux partis de la ville de Saint-Louis, dans leur Sénégal natal, à destination des côtes des îles Canaries dans un bateau avec 93 autres personnes, dont certaines étaient mineures. Après une semaine en mer, ils sont arrivés à Santa Cruz, Tenerife, le 29 mai 2006.

Pendant les 12 années passées à Madrid, Mame Mbaye a travaillé comme mantero et cuisinier dans le restaurant d’un ami. Il gagnait suffisamment d’argent pour se payer un appartement Calle del Oso et avait l’intention de faire des démarches pour obtenir ses papiers. À 35 ans à peine, Mame s’est effondré devant son domicile et les deux amis ne se sont plus jamais revus.

La cause de la crise cardiaque de Mame Mbaye est toujours contestée. Les amis de Mame disent qu’il a été poursuivi par la police, ce qui a déclenché un problème cardiaque sous-jacent, tandis que la police dit l’avoir trouvé par hasard inconscient sur le sol devant son domicile de Lavapiés.

Le fait que les circonstances de la mort de Mame Mbaye soient contestées démontre le racisme du système judiciaire

Trois ans plus tard, nous attendons toujours que la mort de notre collègue soit éclaircie. La société qui vous a tourné le dos de votre vivant n’a fait aucun effort pour enquêter sur les causes de votre mort. Au contraire, elle a continué à nous persécuter, à nous criminaliser et à essayer de nous faire taire“, a expliqué M. Serigne lors d’une veillée organisée le mois dernier à l’occasion du troisième anniversaire de la mort de Mame.

Le racisme au sein de la classe politique existe également. J’ai demandé à Serigne ce qu’il a ressenti lorsque Santiago Abascal, le leader de Vox, a déclaré que si cela ne tenait qu’à lui, il ferait expulser Serigne. “C’est du racisme pur. C’est contre cela que nous devons nous battre à Madrid.” En faisant défiler le tout nouveau compte Twitter de Serigne, on peut trouver des commentateurs en colère qui le bombardent avec un sentiment anti-immigrés similaire.

“Si vous êtes élu, que voulez-vous réaliser ?”

Une police non-racialisée. “Je ne peux pas vous dire le nombre de fois où j’ai été arrêté dans la rue et où on m’a demandé si je transportais de la marijuana“, soupire M. Serigne.

L’accès aux soins pour les migrants. La mort tragique de Mame Mbaye est un parfait exemple de ce qui peut arriver à la suite de politiques racistes. Serigne insiste : “Nous avons également besoin d’interprètes dans les hôpitaux pour toutes nos communautés de migrants.”

Regularización Ya. Le droit de contribuer légalement à l’économie se traduira par une augmentation de la main-d’œuvre espagnole, qui souffre encore beaucoup de l’émigration vers d’autres pays de l’UE.

De meilleures possibilités d’éducation pour les enfants de migrants. Les enfants issus de l’immigration sont nettement plus défavorisés que leurs camarades espagnols. Un financement plus important, des bourses d’études et des programmes sociaux sont essentiels pour parvenir à l’égalité, en particulier dès le plus jeune âge.

Une bureaucratie équitable. “Vous ne verrez jamais un Espagnol qui doit attendre un an pour renouveler sa carte d’identité”, dit Serigne, “mais il faut parfois des années à un migrant pour renouveler son permis de conduire.

Mettre fin à la colonisation moderne de l’Afrique. “Le Sénégal est riche en ressources naturelles, qu’il s’agisse de combustibles fossiles, d’énergie solaire, de légumes ou de poissons, dont profitent les États-Unis et l’Union européenne“.

La visibilité des Noirs.Je suis ici pour représenter les voix de ceux qui ne sont pas entendus, et pour assurer la diversité au sein de l’État. Je veux aussi montrer l’exemple et être une source d’inspiration pour les Noirs, qui ont peur d’entrer en politique“, souligne M. Serigne avec un optimisme contagieux.

Toutes ces propositions espèrent améliorer la vie des immigrés espagnols, mais Serigne a bien d’autres ambitions qui visent à créer un système judiciaire plus équitable et une économie plus forte pour tous.

Nous souffrons du démantèlement des services publics par le PP depuis de nombreuses années et nous avons vu pendant la pandémie comment Ayuso ne se soucie pas du tout des travailleurs qui prennent un métro plein de gens tous les matins, ni des personnes âgées dans les EHPAD. La droite ne s’est même pas souciée des enfants de Cañada Real qui sont sans électricité depuis sept mois.”

Ce que Serigne et moi partageons, c’est l’amour de Madrid, mais notre approche divise souvent les gens.

Nous parlons souvent de ce qui est négatif à Madrid (les coupes dans les services publics, le racisme institutionnel, la marginalisation des groupes minoritaires et la montée du fascisme), ce qui peut être difficile à entendre, surtout pour quelqu’un qui n’est pas d’ici. Mais si vous aimez un lieu, vous ne pouvez pas vous contenter de célébrer ce qu’il a de bon – c’est un luxe que beaucoup n’ont pas. Au contraire, vous devez également vous battre pour le défendre et le préserver, et c’est ce que signifie vraiment aimer Madrid.

Restez informé :

Pour être tenu informé des problématiques locales liées au mouvement #BLM et aux droits des migrants, vous pouvez suivre ces comptes :

A lire sur Madrid Election Talk:


#MadridElectionTalk

You may also like

Leave a Comment

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

SUBSCRIBE FOR

A FREE COPY OF MY

‘WEEKEND GUIDE FOR LOCALS’

 

SUBSCRIBE TO MY MONTHLY

NO-FRILLS NEWSLETTER!